CONSTRUCTEUR DE MAISONS INDIVIDUELLES DANS LA SARTHE 72
Médaille d'or au challenge UMF 2016
DEMANDE DE RENDEZ-VOUS
DEMANDE DE BROCHURE
CONTACTEZ-NOUS AU
02 43 24 70 75
Vous êtes ici Constructeur Sarthe > Renovert > Travaux d’economie d’energie

TRAVAUX D’ECONOMIE D’ENERGIE

Les économies d'énergie sont une préoccupation de plus en plus importante dans le secteur de l'habitation.
Avec l'évolution forte des coûts d'énergie, la meilleure économie revient à moins dépenser !
La bonne démarche commence par traiter l'isolation de la maison . Les murs peuvent être isolés soit par l'intérieur soit par l'extérieur. De même, la toiture qui représente une forte déperdition peut être isolée soit en combles perdus soit en combles aménagés.
Un renforcement d'isolation d'une maison nécessite impérativement de ventiler le bâtiment afin de le préserver de tous désordres techniques, de détériorations et de problèmes de santé.
Après ces premières étapes on pourra enfin dimensionner le système de chauffage nécessaire à la maison rénovée.

1. Isolation des murs par l'intérieur

L'isolation thermique des murs par l'intérieur (ITI), c'est une idée incontournable lors d'un projet de réaménagement, réagencement d'un espace que l'on souhaite entièrement rénové et dont le point faible est une mauvaise isolation des parois donnant sur l'extérieur.
L'isolation par l'intérieur est une solution souvent moins onéreuse (prix ramené au m²) par rapport à une isolation par l'extérieur en raison notamment de la standardisation des produits et des mises en œuvre. On retrouve de façon classique des isolations réalisées en laine de verre minérale posée sur des ossatures métalliques et habillée au final par des plaques de plâtre.

L'utilisation de plaques de polystyrène est plutôt réservée aux murs rectilignes et donc moins fréquente en rénovation en raison des contraintes de mise en œuvre.

Ce type de travaux est par nature directement lié à des choix esthétiques sur le type de revêtement final : papier peint, peinture, frisette ou tout autre type de finition. C'est l'occasion de repenser le ton, l'ambiance que vous souhaitez donner à votre logement et aux pièces concernées.

2. Isoler des murs par l'extérieur

L'isolation thermique par l'extérieure (ITE), une solution globale pour révolutionner le confort intérieur de votre habitation avec des économies d'énergie conséquentes à la clé.

En venant rapporter un isolant sur la façade extérieure qui sera masqué par un enduit de finition, vous traitez l'ensemble des déperditions liées aux murs de votre habitation :

Traitement des ponts thermiques (dalles intermédiaire, sommet des murs maçonnés)
Isolation des tableaux des fenêtres qui sont souvent des zones froides et pas forcément étanche aux entrées d'air

Isoler sa maison par l'extérieur, c'est s'assurer d'un meilleur confort hivers comme été avec une température intérieure plus homogène, la disparition des sensations de parois froides l'hiver et une ambiance moins étouffante l'été.

C'est aussi une façon de valoriser son bien en donnant un coup de jeune à une façade qui n'a pas été touchée pendant plusieurs décennies. Faîtes-vous plaisir en choisissant une couleur à votre image, en faisant ressortir les encadrements des fenêtres avec une teinte complémentaire ou encore en sélectionnant une finition d'enduit grattée ou talochée. Autant d'options que de maisons !

3. Isoler le toit et les combles

L'air chaud monte et s'échappe pas la toiture, les combles, les terrasses. C'est souvent la première zone de déperdition sur des maisons de plus de 20 ans et un des points à traiter en priorité. Une maison mal isolée en toiture, c'est comme un montagnard sans bonnet : toutes les calories s'échappent par le haut !

En fonction de la nature de la toiture existante, différentes possibilités s'offrent à vous. Il convient donc d'identifier avant tout autre chose le type de toiture que l'on distingue selon trois grandes familles :

Les combles habitables avec une zone aménagée sous les rampants
Les combles perdus souvent accessibles simplement par une petite trappe
Les toitures terrasses

Les solutions d'isolation s'adaptent alors selon la configuration de la toiture.

Le soufflage d'isolant (encore appelé floconnage) est souvent privilégié dans les combles perdus qui par nature sont un espace non utilisé. Les conseillers Rénovert vous guideront dans le choix des matériaux : laines minérales (laine de verre ou laine de roche) ou isolant « naturel » en mettant en lumière les caractéristiques et certifications de chacun des produits.

Pour les zones aménagées sous rampant, deux chemins s'ouvrent devant vous :

Une isolation sous rampant par l'intérieur, une solution classique qui répondra aux attentes en termes de confort et de diminution des déperditions par la toiture

Une isolation par l'extérieur, de type sarking, qui offre l'avantage de ne pas diminuer la hauteur sous plafond à l'intérieur des pièces existantes. Cette solution sera privilégiée sur les toitures à forte pente, où le gain de m² aménagés sera un avantage supplémentaire

4.La ventilation

Pourquoi ventiler quand on rénove ? Ce sont les questions qu'il faut se poser dès le début du projet de rénovation car la ventilation intervient juste après le traitement de l'isolation du bâtiment.

Dans le cas d'une extension il ne sera pas toujours possible d'adapter techniquement la ventilation existante. De plus, selon l'usage des pièces, chambres supplémentaires avec salle de bains par exemple, il sera judicieux d'ajouter une seconde ventilation indépendante. Elle fonctionnera en fonction du rythme de vie des occupants.

Voici les 3 principes qui font l'utilité de la ventilation :

1/ Ventiler tout le logement
Des pièces de vie (chambres, salon…) aux pièces techniques (WC, salles de bain, cuisine…), la ventilation contrôlée renouvelle l'air dans TOUT le logement.

2/ Ventiler en permanence
Un système de ventilation contrôlée fonctionne 24h/24 et 7j/7. En renouvelant l'air constamment, la ventilation empêche les polluants et l'humidité de stagner dans le logement.

3/ Optimiser le renouvellement d'air
Le système de ventilation contrôlée est calibré au plus juste pour assurer l'équilibre entre qualité d'air intérieur et économies d'énergie.

5. Remplacer le système de chauffage

Une fois l'enveloppe de la maison optimisée, ré-isolée, le regard se porte vers le système de chauffage. Il est surement pertinent d'adapter un nouveau moteur sur la carrosserie que vous venez de retravailler !

Une fois les déperditions du bâti limitées, le conseiller Rénovert s'intéressera à votre système de chauffage existant pour :

Evaluer sa performance, sa consommation.
Simuler l'impact de son remplacement sur vos consommations, le confort dans la maison.
Guider votre choix vers différentes alternatives possibles.

Dans cette phase de conseil, le conseiller Rénovert travaillera sur deux axes :

La pertinence du remplacement de la génératrice existante par une génératrice de nouvelle génération. Dans le cas des chaudières gaz ou fioul, le remplacement par une chaudière plus performante (basse température, à condensation, modulante, etc.) sera étudié.
La conversion du système vers une autre énergie que celle utilisée par le système de chauffage actuel.

Selon les hypothèses retenues, vous pourrez sélectionner en toute sérénité une nouvelle génératrice de chauffage parmi les grandes familles suivantes :

  • chaudière au fioul, au gaz naturel, au gaz propane,
  • chaudière bois (bûches, granulés, plaquettes),
  • pompes à chaleur, avec différentes technologies : air/air – air/eau – eau/eau
  • pompes à chaleur hybride (électricité – gaz)
  • radiateurs électriques
  • panneaux rayonnants
  • radiateurs à fluide caloporteurs
  • chauffage solaire


Une attention particulière sera portée aux émetteurs (radiateurs à eau, radiateurs électriques, plancher chauffant) pour évaluer leur efficacité et la pertinence de leur remplacement. De même une fois le moteur (la génératrice de chauffage) et les roues (les émetteurs de chauffage) contrôlés et optimisés, le conseiller Rénovert veillera à la bonne cohésion entre ces éléments avec des recommandations portant sur le système de régulation de cet ensemble. En effet les performances globales d'un nouveau système de chauffage sont étroitement liées au choix et à la performance de la régulation.